Est-ce que tout le monde peut faire du portage salarial ?

24 November 2020

Un peu moins de 100.000 professionnels sont actuellement répertoriés comme salariés portés. Il est vrai que c’est peu par rapport au nombre de salariés et à celui des travailleurs indépendants, mais il ne faut pas oublier que ce statut n’a été réglementé que depuis 2008. Par conséquent, le portage salarial est relativement peu connu, malgré ses avantages par rapport au salariat et à l’auto-entrepreneuriat. En effet, le portage salarial combine les deux, n’en gardant que les meilleurs aspects. Il profite aussi bien aux travailleurs indépendants qui veulent préserver leur protection sociale qu’aux professionnels qui souhaitent s’émanciper des contraintes liées au salariat classique.

Quel âge faut-il avoir pour être salarié porté ?

Le portage salarial est apparu dès le début des années 80. Toutefois, c’est seulement en 2008 qu’il a été reconnu par la loi comme étant un statut professionnel en tant que tel, au même titre que le salariat et l’auto-entrepreneuriat. D’une manière générale, le portage salarial est destiné aux travailleurs indépendants. Ces derniers perdent généralement le bénéfice de la protection sociale, contrairement aux salariés. De plus, le fait d’être auto-entrepreneur implique aussi de devoir s’occuper de lourdes procédures administratives pour régulariser sa situation professionnelle. Grâce au portage salarial, le travailleur indépendant garde la plupart de ses allocations, tandis qu’une société de portage salarial prend en charge, en parallèle, la réalisation des aspects administratifs, fiscaux et financiers en lien avec ses prestations. Dans ce sens, il est à préciser que DreamTeam joue un rôle prépondérant en tant qu’entreprise de portage. C’est, effectivement, cette dernière qui se porte garant de la prestation du salarié porté auprès de ses clients. De plus, un contrat de travail est aussi signé entre la société de portage et le consultant qui est, ainsi, son « salarié » sans, toutefois, être assujetti à une quelconque relation de subordination. Le salarié porté bénéficie également du réseau de la société de portage, lui permettant ainsi de trouver plus facilement des missions, en plus d’un accompagnement permanent.

D’une manière générale, il n’y a pas de limitation d’âge pour devenir salarié porté. Sur ce point, c’est la loi qui prime. La législation française fixe à 16 ans l’âge légal au travail. Par conséquent, dès cet âge, rien n’empêche une personne de rejoindre la communauté des salariés portés et de choisir son type de contrat de travail. Par contre, même possible, il paraît assez improbable de trouver un salarié porté qui a cet âge. En effet, l’une des conditions indispensables pour pouvoir lancer une prestation sous contrat de portage est celle de disposer d’une expertise apparue dans un domaine précis. De plus, ce type de statut est uniquement réservé aux métiers relatifs aux services intellectuels, ce qui signifie que tout salarié porté doit présenter un nombre minimal d’années d’expérience.

Quels sont les profils pour se lancer en portage salarial ?

En résumé, le portage salarial est un statut professionnel qui permet au consultant de gagner du temps, en ne s’occupant pas des procédures administratives. C’est aussi une occasion de ne pas perdre la protection sociale, notamment les différentes allocations, et de trouver du travail plus rapidement par l’intermédiaire du réseau de la société de portage. Il faut aussi préciser que cette dernière dispense régulièrement des formations destinées à faire progresser le salarié porté dans son parcours professionnel. Presque tous les secteurs de métier sont concernés par le portage salarial. Presque, parce que seules les prestations intellectuelles peuvent être prises en compte. Ainsi, que ce soient les dirigeants d’entreprise, ou les retraités en reprise d’activité, ou encore les travailleurs indépendants, les salariés en reconversion, les créateurs de start-ups, les freelances, les consultants internationaux... Ils peuvent tous recourir au portage. Néanmoins, il existe des profils pour qui ce statut professionnel est beaucoup plus adapté.

  • Les cadres à temps partagé figurent parmi les profils les plus recherchés par les entreprises. Par conséquent, il leur est plus bénéfique d’évoluer en indépendant qu’en salariat classique. Le portage salarial leur permet ainsi d’accéder aux meilleures opportunités professionnelles grâce au réseau de leur société de portage d’appartenance. Parmi les profils de cadres les plus recherchés figurent les experts en RH, informatique, finance et R&D.
  • C’est aussi le cas du travailleur indépendant pour qui le portage est le plus avantageux. En effet, plus besoin de créer un statut juridique d’entreprise. Il suffit de signer un contrat de travail avec une société de portage pour commencer à travailler pour le compte d’un client, et ce, sans limitation de chiffre d’affaires. Par ailleurs, les travailleurs indépendants sont ceux qui sont le plus sous la contrainte des procédures administratives. Grâce au portage, ils bénéficient d’un accompagnement de la part de l’entreprise de portage sur cet aspect de leur prestation.
  • Le portage salarial est aussi une aubaine pour les retraités qui souhaitent rester actifs. D’ailleurs, leur profil intéresse au plus haut point les entreprises désireuses de profiter d’une grande expertise dans leur domaine. Reprendre les activités sous portage est aussi une possibilité de compléter les allocations de retraite, ou même de percevoir les allocations chômage. Sur ce point, la société de portage est en charge d’affilier le senior à une caisse de retraite. Le montant cotisé pourra être utilisé pour compléter ses trimestres de retraite. Enfin, le portage est un moyen pour les retraités de revenir aux activités en travaillant comme indépendants, tout en s’affranchissant des lourdes contraintes administratives.
  • Le consultant à l’international peut aussi recourir au portage salarial. C’est, paradoxalement, le seul statut professionnel qui est réellement adapté au contexte de mondialisation des métiers. Il permet, en tout cas, aux professionnels de réaliser une bonne optimisation fiscale en profitant de certaines exonérations, notamment sur le PEE et le PERCO. Néanmoins, il est indispensable de choisir une société de portage également présente sur le marché international. DreamTeam Portage en fait partie.
  • Le management de transition est un métier en plein essor, avec une progression annuelle de 15 à 20 %. Apparenté à l’intérim dans une certaine mesure, il consiste à venir en aide aux entreprises en difficulté en réalisant des missions d’appoint et ciblées pour les remettre dans la bonne voie. Le manager de transition est un profil très recherché. Encore une fois, le portage salarial lui permet de trouver rapidement les meilleures opportunités professionnelles.

106661810_23845246176200138_5182353525066322604_n