Comment bien choisir sa société de portage salarial ?

13 November 2020

Actuellement, la France compte plus de 30 millions de personnes actives partagées entre les différents statuts professionnels. En ce qui concerne le salariat classique, plus de 30 % des travailleurs le trouvent trop rigide. Cela entrevoit une plus grande préférence au profit de l’auto-entrepreneuriat pour ces catégories de professionnels. Mais le travail indépendant lui-même n’est pas le statut idéal pour différentes raisons. La plus notable serait qu’il fait perdre la quasi-totalité de la protection sociale. Le portage salarial se pose en tant que solution alternative. Devenir salarié porté nécessite la signature d’un contrat de travail avec une société de portage salarial comme DreamTeam. Le choix n’est pas si facile en soi, étant donné que les entreprises de ce type sont légion sur le marché. Voici quelques conseils pour choisir la bonne.

La situation financière de la société de portage salarial

Rejoindre une société de portage salarial est indispensable pour devenir salarié porté. Son rôle principal est celui d’accompagner et d’encadrer le professionnel durant la mise en œuvre de son travail de consultant indépendant. C’est à la société de portage que revient la réalisation des procédures administratives en lien avec le travail du salarié porté. Ce qui signifie que son accompagnement est déterminant, vu que cela permet au salarié porté de se focaliser entièrement sur son métier. Néanmoins, le choix d’une société de portage est un exercice assez difficile. La première raison, c’est le manque de connaissances de la part des professionnels de son importance. Par la suite, il y a également beaucoup de sociétés du même domaine qui proposent leurs services aux futurs salariés portés.

Aux premiers abords, il est souvent difficile de faire la distinction entre une entreprise en bonne santé et une autre plus moribonde. C’est pour cette raison que la santé financière de la société de portage salarial est le premier critère de choix à considérer. Étant une entreprise comme toute autre, elle doit afficher un bilan irréprochable sur ce sujet. Le montant du chiffre d’affaires et la trésorerie sont d’autant des éléments à scruter avant de la rejoindre. Se risquer à signer un contrat de travail avec une entreprise mal en point est une opération assez hasardeuse. Par ailleurs, il ne faut pas oublier de vérifier qu’elle dispose d’une solide garantie financière. Cette dernière est indispensable, car en cas de défaillance de gestion de sa part, le travailleur sera toujours assuré de toucher sa rémunération. D’ailleurs, la souscription à une garantie financière est obligatoire pour une société de portage salarial.

La variété des services proposés à ses consultants

Pour rappel, une société de portage tient le rôle d’accompagnement et d’encadrement au bénéfice du salarié porté. Toutefois, toutes ne proposent pas les mêmes services et avantages. Pourtant, chaque travailleur porté doit jouir de certains services en contrepartie du paiement de frais de gestion au profit de l’entreprise. D’une manière générale, le salarié doit au moins obtenir une assistance juridique, un plan de formation pour l’amélioration de ses compétences, une participation régulière à des événements professionnels, un accompagnement pour la réponse aux appels d’offres et, enfin, l’accès au réseau d’experts de sa société de portage d’appartenance. DreamTeam propose tous ces services. Mais étant une entreprise qui figure parmi celles qui sont les plus cotées en France, nous proposons un panel de services plus importants encore. Nous nous occupons, par exemple, de la gestion de la facturation du salarié, tout comme nous l’aidons aussi dans le recouvrement de sa rémunération auprès de son client. DreamTeam est le leader du portage salarial à valeur ajoutée. Ainsi, nous prévoyons pour chacun de nos salariés portés un plan de formation personnalisé, un service de préservation de la propriété commerciale ainsi qu’une plateforme en ligne, également personnalisée, pour lui permettre de gérer plus facilement ses offres de mission.

Les frais de fonctionnement

Le portage salarial fonctionne sur le principe de service contre une rémunération. Ainsi, chaque salarié porté membre est soumis au paiement de frais de fonctionnement, ou frais de gestion, en contrepartie de l’accompagnement prodigué par la société. Ces frais sont rendus obligatoires aussi bien par la réglementation sur le portage salarial que par les conventions collectives d’entreprise. Par contre, il est du devoir de la société de portage de communiquer sur le taux de frais de gestion qu’elle applique.

D’une manière générale, les frais de fonctionnement diffèrent d’une société de portage à l’autre. Certaines peuvent proposer un taux de 5 % du chiffre d’affaires réalisé par le salarié porté, tandis que d’autres peuvent aller au-delà des 10 %. Pourtant, le taux pratiqué ne signifie pas grand-chose, généralement, même si les meilleures sociétés de portage comme DreamTeam affichent les propositions les plus attractives. En effet, ces entreprises proposent souvent la dégressivité des frais de gestion. C’est, d’ailleurs, un des avantages offerts par le réseau DreamTeam. Cette opération représente un atout certain aux salariés portés les plus compétents et qui comptent le plus d’années d’ancienneté. Ces derniers peuvent, effectivement, espérer récupérer davantage de rémunérations avec la baisse progressive des frais de gestion qu’ils doivent à leur société de portage.

L'adhésion à un syndicat reconnu comme le PEPS

Dans tous les cas, le choix d’une société de portage doit se baser sur une simple notion de bon sens. En effet, pour quelle raison choisir une entreprise qui n’obtient même pas une reconnaissance de la part de ses pairs ? Le mieux, c’est de choisir une société qui s’implique réellement dans son métier en devenant membre des principales institutions en portage salarial en France. Car il s’agit, effectivement, d’un signe de qualité et de sérieux. L’appartenance à un syndicat de sociétés de portage est l’un de ces derniers. Cette initiative de la part de la société de portage n’est pas uniquement faite pour lui apporter une certaine notoriété. En effet, le syndicat peut lui venir en aide pour la défense de ses intérêts, ceux de ses clients et de ses salariés portés.

Parmi les syndicats, les plus en vue en France, il y a le PEPS, ou Professionnels de l’emploi du portage salarial. Ce n’est pas la seule institution de ce genre au niveau national, mais il est certain qu’il regroupe le plus grand nombre d’entreprises en matière de portage. DreamTeam fait partie des sociétés de portage salarial membre du PEPS. Notre entreprise l’était déjà dès sa création en 2008, juste après la reconnaissance de ce statut par le Code de travail. 

106661810_23845246176200138_5182353525066322604_n