Combien coûte le portage salarial ?

Pour la plupart des professionnels, travailler en indépendance sans relation de subordination est l’idéal. Bien qu’effectivement, être indépendant signifie, en outre, une meilleure rémunération, cela n’est pas sans inconvénient. L’un des premiers est, notamment, la perte d’un bon nombre des dispositifs de protection sociale comme les allocations de chômage et de retraite. Il existe, toutefois, une solution : le portage salarial. Apparue au début des années 80, cette troisième voie de statut professionnel combine efficacement travail indépendant et salariat. Tout en restant maître de ses mouvements, le professionnel bénéficie de la Sécu comme tout salarié. Bien entendu, cette démarche a un coût. 

Les frais de gestion d’une société de portage salarial : c’est quoi exactement ?

En matière de portage salarial, vous travaillez comme tout indépendant. Vis-à-vis de votre client, il n’y a pas cette relation de subordination que tout travailleur freelance veut éviter. Par contre, pour bénéficier des avantages sociaux, notamment les diverses allocations, vous devez signer un contrat de travail avec une société de portage salarial. Mais pas de panique, il n’y a pas de véritable lien hiérarchique pour autant. 

Le premier rôle de la société de portage est de se porter garant de votre prestation professionnelle auprès de votre client. Il lui revient aussi de s’occuper de la gestion de tous les aspects administratifs de votre consultance, comme le versement de vos impôts et de vos cotisations sociales, entre autres. Elle prendra également en charge le volet accompagnement et la formation. C’est à la société de portage de facturer votre client sur la base du montant du tarif que vous avez négocié préalablement. Certaines sociétés de portage salarial comme DreamTeam peuvent vous faire bénéficier de leurs réseaux professionnels afin que vous trouviez plus facilement de missions à réaliser.

En contrepartie de ses services, la société de portage va appliquer des frais de gestion sur le montant de votre chiffre d’affaires. Ceux-ci varient en fonction de plusieurs paramètres comme votre ancienneté ou le montant de votre CA. En général, ils varient entre 5 et 12 %. Dans tous les cas, chaque société de portage est libre de proposer son taux. Pour les professionnels qui se tournent vers le portage salarial, il s’agit de l’un des éléments de comparaison majeurs pour décider de rejoindre telle ou telle entreprise de portage.

Les frais de gestion correspondent au salaire que la société de portage salarial perçoit de ses activités d’accompagnement auprès des salariés portés. Par ailleurs, ils incluent également l’inscription à l’assurance responsabilité civile en votre nom. C’est aussi le cas de la garantie financière, qui est indispensable pour sécuriser votre prestation auprès de votre client.

 

106661810_23845246176200138_5182353525066322604_n

 

En portage salarial, le salarié paye des charges sociales

Outre les frais de gestion, il faut aussi savoir qu’il existe d’autres postes de coût liés au portage salarial. Il s’agit, bien évidemment, des charges salariales. Vous aurez deviné qu’elles incombent aussi bien à la société de portage salarial qu’à vous-même. En effet, il ne faut pas oublier que vous avez signé conjointement un contrat de travail. Toutefois, la société de portage défalque généralement toutes les charges de votre chiffre d’affaires. Avant de choisir une entreprise de ce type, il est ainsi important de bien vérifier le taux retenu proposé par cette dernière pour les charges patronales. Il faut savoir que celles-ci tournent autour des 34 % du salaire brut si vous percevez un petit salaire, et de 47 % dans le cas contraire.

Pour les charges salariales, tout fonctionne à peu près de la même manière que pour le statut de salarié. Cela veut dire que les retenues tournent autour de 22 %. Mais, justement, pourquoi payez-vous des charges salariales, alors que vous travaillez comme indépendant ? La réponse est très simple. Il faut toujours considérer que vous êtes lié par un contrat de travail avec votre société de portage. En étant salarié, tout en restant maître de choisir vos missions, le paiement de vos cotisations et impôts vous garantit le bénéfice de la sécurité sociale. Comme tout salarié, vous allez ainsi percevoir vos allocations de chômage, de retraite, l’assurance retraite, les congés payés, etc.

Avant de signer avec une société de portage salarial, toujours s’assurer de la clarté de son offre

Bien entendu, comme ce statut professionnel connaît un attrait constant de la part des professionnels, les sociétés de portage salarial sont légion, ce qui pose un problème de taille sur la manière de choisir la bonne. Nous avons donné une piste préliminaire précédemment, notamment la nécessité de bien vérifier les taux de retenue pour les charges salariales proposées par la société. Une société de portage doit ainsi faire preuve de transparence.

C’est-à-dire qu’elle doit informer le porté sur toutes les lignes qui doivent apparaître sur sa fiche de paie. Mais ce n’est pas le seul paramètre à prendre en compte. En effet, même si la société de portage propose des taux bas, cela ne veut pas dire qu’elle dispose des meilleurs services. N’oublions pas que la société doit être aux petits soins du porté sur les aspects administratifs et financiers de son travail. Dans ce cas, il est bien mieux de porter son choix sur une société de portage qui affiche des tarifs plus élevés, mais qui est plus à la hauteur des missions que l’on attend d’elle.

DreamTeam Portage fait partie de ces sociétés qui savent bien combiner transparence, qualité de service et coût (frais de gestion). Pour nos salariés portés, nous prévoyons un cycle de formation complet et personnalisé, l’ouverture à un réseau d’entraide à la recherche de missions ainsi qu’une plateforme de facilitation des demandes de missions. Aussi, les frais de gestion peuvent être revus à la baisse au fur et à mesure du développement de la collaboration avec le salarié porté. Bien entendu, avec DreamTeam Portage, les services essentiels qui doivent être prodigués par une société de portage sont totalement assurés. Cela inclut, notamment, les services relatifs à la gestion de facturation, l’aide à la vente, la gestion de carrière, la formation, etc.

En bref…

En choisissant le portage salarial, il faut bien avoir en tête que cela a un coût plus ou moins important qui sera défalqué par la société de portage salarial sur votre chiffre d’affaires. Ce qui implique deux choses fondamentales. Tout d’abord, il est crucial de bien négocier les indemnités de prestation auprès de votre client afin que les charges, en plus des frais de gestion, ne pèsent trop sur vos revenus. Par ailleurs, savoir bien choisir une société de portage salarial est indispensable. Ne vous précipitez pas sur les sociétés qui affichent les frais de gestion les plus attirants. Il est tout aussi important de tenir compte de la qualité de service. Avec DreamTeam Portage, vous pouvez bénéficier de frais de gestion dégressifs tout en étant bien accompagné aussi bien au cours de la réalisation de vos missions que pour les recherches de nouvelles.