Qui peut faire du portage salarial ?

Le portage salarial est un statut professionnel qui peut présenter davantage d’intérêts que le salariat classique, et même par rapport à l’auto-entrepreneuriat. D’une manière générale, ce statut est accessible à pratiquement tous les secteurs professionnels. Pour devenir salarié porté, les conditions sont plus ou moins simples, la réglementation s’y afférant étant très élaborée. Globalement, il suffit de prouver que vous disposez du niveau d’expertise nécessaire pour trouver rapidement des missions. Il existe, toutefois, ceux pour qui le portage salarial est nettement plus avantageux. Découvrez les sept profils professionnels qui sauront s’y adapter davantage.

Quelles sont les conditions pour être éligible au portage salarial ?

Le portage salarial n’est pas un statut professionnel qui s’adresse uniquement aux cadres. Il est vrai qu’avant l’adoption de la loi portant sur la réforme du travail en 2008, c’était, effectivement le cas. Actuellement, le portage est ouvert à tous les professionnels indépendants, consultants ou freelancers, qu’ils soient cadres ou pas. De plus, les dernières réglementations adoptées permettent de sécuriser totalement les emplois.

Pour devenir salarié porté, quelques conditions essentielles sont requises. La première est la capacité de l’intéressé à proposer une réelle expertise dans son secteur de métier. La deuxième est que sa prestation doit uniquement être de nature intellectuelle.

Enfin, le professionnel doit prétendre au moins 75 % du plafond mensuel de la sécurité sociale pour ses prestations.

106661810_23845246176200138_5182353525066322604_n

 

Les 7 profils types du salarié porté

Pourquoi choisir le portage salarial plutôt qu’un autre statut professionnel ? Les raisons en sont nombreuses, mais on peut citer les plus importantes. Tout d’abord, il permet de travailler en toute indépendance sans perdre les avantages des dispositifs de protection sociale. Le portage salarial, c’est aussi la possibilité de négocier soi-même le montant de son salaire directement avec le client. Fini le temps perdu consacrés aux paperasses, la société de portage salarial s’occupe des questions juridiques, administratives et fiscales, entre autres.

Certains métiers sont cependant moins adaptés au portage salarial, d’autres sont même totalement prohibés. C’est le cas, notamment, de toutes les professions d’aide à la personne D’une manière succincte, on peut distinguer sept profils de salariés portés.

Le cadre en recherche d’emploi

Il s’agit, en général, d’une personne qui dispose d’une expertise hautement qualifiée après des années de pratique. Les cadres en recherche d’emploi sont souvent des seniors proches de la retraite ou qui y sont déjà. Ce type de profil est souvent très recherché sur le marché du travail. À l’approche de la retraite, il est plus qu’appréciable de percevoir un revenu qui va compléter les futures indemnités de retraite. De plus, on peut profiter pendant quelques années encore les allocations en tout genre. Si vous êtes un cadre confirmé en recherche de dernières missions, pensez à contacter l’équipe de Dreamteam pour vous accompagner dans vos missions en portage salarial.

Le travailleur indépendant ou freelance

Les freelances ont le vent en poupe. C’est la possibilité de trouver les meilleurs contrats et de négocier le salaire qui attire le plus les professionnels. C’est sans compter sur les différentes contraintes administratives lors de la constitution en entreprise individuelle. C’est ici que le portage salarial prend tout son intérêt, car il n’y a pas besoin d’en constituer une. De plus, la société de portage va s’occuper de toutes les inscriptions comme l’affiliation à la caisse de retraite, le prélèvement et le versement de la cotisation à la Sécurité sociale pour valider les trimestres de retraite.

Le cadre retraité

Comme c’est le cas pour le cadre en recherche d’emploi, le cadre retraité peut choisir le portage salarial pour valoriser son expertise acquise pendant de nombreuses années. Ce statut lui permet d’exercer une activité professionnelle en temps partiel et de bénéficier des allocations de chômage et de retraite. La société de portage peut prendre en charge l’affiliation à une caisse de retraite adaptée, tout en s’occupant des prélèvements et des versements des cotisations. Bien entendu, arrivé à un certain âge, il est difficile de consacrer du temps pour les différents règlements administratifs liés à son métier. Là encore, la société de portage va s’en charger.

Le consultant à l’international

Le portage salarial est un bon moyen pour se concentrer entièrement sur les missions à l’international sans se casser la tête sur les procédures administratives. D’une manière générale, pour pouvoir proposer ses services dans les entreprises à l’étranger, le professionnel est souvent obligé de constituer une entreprise individuelle. Cela peut poser quelques problèmes d’ordre pratique et réglementaire. En effet, les différences entre les législations françaises et étrangères peuvent engendrer quelques difficultés sur la mise en œuvre des prestations. Dans ce cas, le portage salarial peut vite devenir une option plus qu’intéressante. Tout d’abord, le consultant profite des dispositifs de protection sociale française qui figurent parmi les meilleurs au monde. La société de portage salarial peut lui faire bénéficier d’une assistance juridique pour adapter son contrat aux législations du pays d’accueil.

Le formateur

Une des caractéristiques du métier de formateur professionnel est celle de pouvoir évoluer en toute indépendance. Cela peut, là encore, passer par la création d’une entreprise. Le portage salarial est un moyen efficace pour aider le formateur à se concentrer sur la recherche de prestations. De plus, une société de portage peut l’aider grandement à trouver facilement des missions en lui ouvrant son réseau d’entreprises. En étant salarié porté, il est, pourtant libre de négocier ses contrats et son salaire.

Le cadre à temps partiel

Être cadre à temps partiel, c’est la possibilité de proposer son expertise au niveau de plusieurs entreprises à la fois. Ce profil professionnel est actuellement très recherché en matière de RH, la finance ou la R&D. La souplesse du portage salarial permet au cadre à temps partagé d’évoluer plus facilement. En complément, le salarié porté peut bénéficier de plusieurs inscriptions à différentes caisses de retraite grâce à l’accompagnement de la société de portage. Il s’agit d’une bonne manière d’optimiser ses diverses cotisations versées entre ces différentes caisses.

Le manager de transition

Le management de transition est un métier qui se pratique le plus souvent sous le statut d’indépendant. Le professionnel est généralement amené à intervenir dans une entreprise en difficulté ou en manque de ressource spécialisée où son expertise est requise. Le manager de transition change ainsi très souvent « d’employeur ». Bien souvent, il dispose de peu de temps pour réaliser ses prestations dans une entreprise donnée. C’est pour cette raison, essentiellement, que le portage salarial est plus intéressant pour ce type de consultance. L’accompagnement d’une société de portage est bienvenu pour se focaliser entièrement sur la mission.

Pour devenir salarié porté, il suffit bien souvent de montrer que l’on est capable de négocier son contrat en toute indépendance auprès de son client, mais aussi de montrer son expertise. Le nombre de professionnels qui choisissent ce statut est en progression constante chaque année. Avec Dreamteam, bénéficiez de la notoriété d’une société de portage salarial qui dispose d’une notoriété certaine auprès des entreprises. Profitez également de notre réseau qui vous permettra de trouver plus facilement des missions. Dreamteam a choisi la proximité avec les professionnels en s’implantant dans la plupart des grandes villes de France.